l\'indigné

Melancholia

 

 

Melancholia

Drame réalisé en 2011 par Lars von Trier

Melancholia (2011) - Official Trailer [HD] - YouTube

 

 

 

Lars Von Trier is back with his new film, officially premiered in Cannes 2011.
Described as "A beautiful movie about the end of the world", MELANCHOLIA tells the story pf two sisters (Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg), who find their relationship challenged as a nearby planet threatens to collide into the Earth.

Coming to theatres on May 2011
Starring: Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg, Alexander Skarsgård, Kiefer Sutherland, Charlotte Rampling, John Hurt

Catégorie :

Films et animations

 

 

MELANCHOLIA : BANDE-ANNONCE VOST (Festival de Cannes 2011

Melancholia : Trailer VOST - de Lars von Trier Avec Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg, Kiefer Sutherland, Charlotte Rampling, John Hurt... Sortie en salles le 10 Août 2011
Plus d'infos =>http://www.kelfilm.com/dossiers/dossiers.php?id_dossier=4012

À l'occasion de leur mariage, Justine et Michael donnent une somptueuse réception dans la maison de la soeur de Justine et de son beau-frère. Pendant ce temps, la planète Melancholia se dirige vers la Terre. La fin du monde semble imminente et va tout remettre en question...

LA CRITIQUE TV DE TELERAMA DU 23/06/2012

 

Les avis sont partagés

| Genre : apocalypse now.

 

POUR

C'est une histoire qui commence par la fin : la fin du monde. Cinq minutes d'ouverture, sur les notes déchirantes de Tristan et Iseult, pendant lesquelles Lars von Trier présente tous les motifs du récit avec une puissance symbolique rare. Ces cinq minutes renversantes lancent, en majesté, le film le plus accompli du cinéaste danois.

 

Flash-back en deux mouvements sur les derniers jours de l'humanité. Justine, une jolie blonde au sourire factice, se marie. Quelque chose grince dans l'ordonnancement des festivités, et pour cause : la rumeur court que la planète Melancholia pourrait percuter la Terre ; et Justine souffre d'une grave dépression.

 

On le sait depuis Virgin Suicides, le spleen sied au doux visage de Kirsten Dunst. Melancholia, via la musique de Wagner et l'omniprésence de la nature, est une ode au romantisme allemand. Mais comment ne pas penser à Gérard de Nerval ? Justine, reine de feu sans couronne, est l'inconsolée, porteuse du « soleil noir de la mélancolie ». Un astre ténébreux que tout oppose à sa soeur, Claire (Charlotte Gainsbourg), l'héroïne du second acte.

 

Après un règlement de comptes familial façon Festen, le film bascule avec brio dans la science-fiction poétique. La vérité des êtres se dévoile à mesure que l'apocalypse approche. Et Lars von Trier délaisse sa misogynie pour signer deux admirables portraits de femme. Justine trouve enfin la paix dans le chaos, Claire ne peut se résoudre à disparaître car elle a beaucoup à perdre : son fils. Le petit garçon observe le rapprochement de la planète Melancholia à travers un télescope bricolé avec un bâton et une tige de fer. Cette touche de simplicité dans une mise en scène au baroque grandiose est la plus belle trouvaille du film. Lars von Trier la renouvelle au moment du grand saut vers le néant. Justine et l'enfant bâtissent un modeste tipi de branches, abri dérisoire, mais qui leur permet d'affronter ensemble la disparition de toute vie. La scène est bouleversante : le monde peut mourir en beauté. — Samuel Douhaire

 Melancholia Extrait 1 : Melancholia Extrait 2, Melancholia Extrait 3 , Melancholia Extrait 4

 

 

CONTRE

Certains admirent Lars von Trier comme d'autres aiment le rococo, l'art pompier ou le style nouille. Esthétiquement, Melancholia est, comme toujours avec lui, apprêté et snob, encombré de ralentis exaspérants et de plans kitschissimes. Après avoir été moraliste à la petite semaine (Breaking the waves) et philosophe étriqué (Dancer in the dark), le cinéaste est devenu prophète apocalyptique : il observe ses personnages se dissoudre l'un après l'autre dans le néant. Jouissance totale : débarrassée de cette race nuisible — les humains —, la planète pourra enfin, à ses yeux, devenir fréquentable... La grande faiblesse de Lars von Trier, c'est de n'aimer personne, pas même lui. Cette détestation universelle appauvrit sa pensée. Elle l'abaisse. Résultat : Melancholia est un film au dandysme pompier, factice et vain. — Pierre Murat

Melancholia (durée 2h09 min)



Samuel Douhaire;Pierre Murat

 

Melancholia" : Justine, mariée absente au coeur de la bile noire :

Film franco-danois de Lars von Trier. Avec Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg, Kiefer Sutherland. (2 h 10.)

Melancholia - Lars von Trier - Clip n°1 (VOSTFR/HD : MELANCHOLIA featurette #1 HD :

MELANCHOLIA featurette #1 HDpar myfilm-gr

http://www.myfilm.gr/8991 -
MELANCHOLIA featurette #1 HD (2011)

 

 

 

Melancholia de Lars Von Trier: Notre avis - par Cinewebradio

Cinewebradio a eu la chance de voir le film MELANCHOLIA de Lars Von Trier en avant-première au cinéma Le Katorza à Nantes.

Kirsten Dunst reçoit le Prix d'Interprétation Féminine - Cannes 2011

Kirsten Dunst reçoit le Prix d'Interprétation Féminine des mains d'Edgard Ramirez lors du Festival de Cannes 2011 pour son rôle dans le film Melancholia de Lars Von Trier.
Kirsten Dunst wins Best Actress Award at the Cannes Film Festival for her role in Lars Von Trier's film titled Melancholia.

Upload by http://www.kirstendunstforum.fr | Forum francophone consacré à la talentueuse actrice américaine Kirsten Dunst.

Kirsten Dunst 1

 

kirsten dunst speaks german

 

Remise de la Palme d'or - Festival de Cannes 2012

 

 



29/06/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres